Mercenaire

image_label

Affiche

Mercenaire
  • 9/10
  • vostfr
Film indisponible sur votre territoire
cliquez ici pour voir
les films disponibles
  • Synopsis:

    Soane, jeune Wallisien, brave l’autorité de son père et laisse tout derrière lui pour tenter sa chance en métropole comme joueur de rugby. Français sans être considéré comme tel, éternel étranger, Soane est assoiffé de liberté, en lutte pour obtenir une reconnaissance qui lui fait défaut...

    Acteurs:

    • : Soane
    • : Coralie
    • : Sosefo
    • : Abraham
    • : Leone
    • : Vasil
    • : Joachim
    • : Monsieur Blanc
    • : Tomasi
    • : Epifania

    Dates:

    Date de sortie: 05/10/16

    Equipe du film:

    • : Sacha Wolff
    • : Sacha Wolff
    • : Samuel Lahu
    • : Sarah Diehl
    • : Laurence Manheimer
    • : Julien Sicart
    • : Luc Meilland
    • : Julien Bouley
    • : Timshel Productions
    • : 3B Productions

    Informations techniques:

    • Couleur
    • Long metrage
    • Français
    • France
    • 2016
  • Critiques:

    • Première

      Première

      " Pour son premier long métrage, Sacha Wolff a choisi un sujet à la fois original et d’une évidence frappante : le destin de jeunes rugbymen polynésien négociés comme des bestiaux dans le mercato minable de l’ovalie du "ch’Nord ". Formellement, le réalisateur colle au plus près des corps avec un oeil clinique et précis, dans une ambiance de film noir (plutôt grisâtre) français à la Jacques Audiard, pour aboutir à un cinéma qui se veut le trait d’union entre l’anecdote documentaire et la tragédie bigger than life. Mais ce qui domine l’ensemble est la passion évidente de Sacha Wolff pour filmer le corps de cinéma inédit du formidable Toki Pilioko (acteur non professionnel aussi jeune que le  personnage qu’il joue). Cette masse tatouée aux yeux innocents surgie de la mer conduit l’action, donne un cadre au film et finit par tendre à la dimension mythologique. Cet aspect est souligné par l’abondance de rituels (les chants d’avant-match, le syncrétisme de la religion polynésienne entre christianisme et paganisme, la violente séance de tatouage à Lourdes et la musique d’orgues) mais aussi par l’épilogue homérique – référence explicite à L’Odyssée – qui achèvent de transformer l’essai de cet impressionnant premier long. Dans le genre c’est ce qu’on appelle un coup de maître."

      Sylvestre Picard, Première
    • Télérama

      Télérama

      " Sacha Wolff, ancien élève de la Fémis, vient du documentaire. Son premier long métrage en porte la trace, notamment par la présence d'acteurs non professionnels. Ce qu'il montre du milieu du rugby (le paternalisme des dirigeants, les corps cassés, le dopage...) obéit, aussi, à un souci de véracité sociale et économique, loin des stéréotypes. Son film n'en est pas moins une fiction, lyrique, presque liturgique. Pas loin d'un récit biblique ou d'une tragédie grecque. Où se jouent des rites de passage, un affrontement avec un père tyrannique, une place à trouver dans la mêlée sanglante du sport professionnel. Dans ce monde de combat qui rappelle, parfois, les films de samouraïs, la violence et l'esthétique s'intègrent de manière limpide à l'histoire océanienne, à sa musique, ses mythes. Ainsi, du légendaire haka des All Blacks — mélange de danse, de chant et de transe —, le cinéaste tire une très belle scène, où Soane, dans le vestiaire, après une défaillance, se tance lui-même, s'ébroue et retrouve l'énergie sauvage capable de ressourcer l'équipe."

      Jacques Morice, Télérama