Fantômas se déchaîne

image_label

Affiche

Fantômas se déchaîne
  • vo
  • Synopsis:

    Le commissaire Juve vient d'être décoré de la Légion d'honneur. Une seule tâche au tableau : Fantômas lui annonce le jour même une prochaine reprise de ses activités. Et, de fait, le professeur Marchand, est enlevé en plein jour. Le journaliate Fandor et son inséparable Hélène subodorent immédiatement d'où vient le coup. De sa propre initiative, Fandor décide de tendre un piège à Fantômas.

    Acteurs:

    • : Fantômas/Fandor/Lefèvre
    • : Hélène
    • : Bertrand
    • : Juve
    • : Le directeur du journal
    • : Le garde de Fantômas
    • : Un homme de Fantômas
    • : La dame

    Dates:

    Date de sortie: 08/12/65

    Equipe du film:

    • : André Hunebelle
    • : Pierre Souvestre
    • : Marcel Allain
    • : Jean Halain
    • : Pierre Foucaud
    • : Raymond Lemoigne
    • : René-Christian Forget
    • : Jacques Heim
    • : Max Douy
    • : Mireille Leydet
    • : Jean Feyte
    • : Michel Magne
    • : Paul Cadéac
    • : P.A.C. - Production Artistique et Cinématographique
    • : Victory Films
    • : Gaumont International

    Informations techniques:

    • Couleur
    • Long metrage
    • Français
    • France
    • 1965
  • Critiques:

    • avoir-alire.com

      avoir-alire.com

      " Après avoir attiré dans les salles françaises quasiment 4,5 millions de spectateurs, toute l’équipe du premier Fantômas de 1964 reprend immédiatement du service dans cette suite qui se conforme au cahier des charges défini lors du premier opus. Etant devenu entre-temps une super-star du box-office, le comique Louis de Funès se voit offrir un rôle sur mesure où il peut, à l’instar d’un Jean Marais toujours en forme olympique, donner libre cours à sa fantaisie débridée. Les deux compères multiplient les déguisements les plus saugrenus afin de confondre le mystérieux criminel masqué. Tournée rapidement, mais avec un soin qui éclate à chaque plan, cette suite bénéficie de décors extravagants, de costumes imaginatifs et d’une photographie qui joue le jeu du kitsch en faisant se cotoyer des couleurs primaires préfigurant les délires psychédéliques de la fin des années 60. On pense inévitablement aux recherches esthétiques d’un Mario Bava qui, lui-même, rendra hommage aux serials quelques années plus tard.

      Mêlant adroitement intrigue romanesque et humour primesautier, ce deuxième opus encore signé André Hunebelle est toujours aussi éloigné de l’oeuvre originale de Souvestre et Allain, mais distille un charme fou de par sa totale immersion dans une esthétique pop typique de ce début des années 60. Grâce à l’abattage de Louis de Funès, au charisme de Jean Marais et au charme de Mylène Demongeot, Fantômas se déchaîne est une nouvelle démonstration de la qualité d’un certain cinéma populaire français et ceci même si cela a profondément déplu aux défenseurs purs et durs de l’oeuvre littéraire originelle.Suivant les traces du premier opus, ce deuxième volet a réussi une fois de plus à glaner 4,1 millions d’amateurs d’aventures rocambolesques. Un autre triomphe ayant permis la mise en route d’un troisième segment, toutefois plus faible que les deux précédents. "

      Virgile Dumez, avoir-alire.com