El Cielo dividido

image_label

Affiche

El Cielo dividido
  • 1/10
  • vostfr
  • Interdit aux - de 12 ans
Film indisponible sur votre territoire
cliquez ici pour voir
les films disponibles
  • Synopsis:

    Gerardo, étudiant à l’Université de Mexico, tombe fou amoureux de Jonas. Les deux garçons ne se quittent plus, ils échangent peu de mots, mais l’intensité de leurs gestes, de leurs regards et de leurs étreintes en disent long sur leurs sentiments. Mais tout bascule lors d'une soirée en discothèque, où Jonas rencontre un inconnu...

    Acteurs:

    • : Gerardo
    • : Jonás
    • : Sérgio
    • : Bruno
    • : Emilia
    • : María
    • : Narrateur

    Dates:

    Date de sortie: 16/05/07

    Equipe du film:

    • : Julián Hernández
    • : Julián Hernández
    • : Alejandro Cantú
    • : Alejandro Magallanes
    • : Jesús Torres Torres
    • : Laura García de la Mora
    • : Armando Narvaez
    • : Aurora Ojeda
    • : Arturo Villela Vega
    • : Roberto Fiesco

    Informations techniques:

    • Couleur
    • Long metrage
    • Espagnol
    • Mexique
    • 2007
  • Critiques:

    • Pop and Films.com

      Pop and Films.com

      Réalisateur chouchou du Festival de Berlin, Julian Hernandez fait partie de ces cinéastes qui misent beaucoup sur la forme. El cielo dividido est ainsi une œuvre qui compte très peu de dialogues et qui privilégie les regards et les gestes aux mots. Un cinéma de sensations, qui prend son temps, indéniablement exigeant. Autant dire qu’on est pas très surpris au début du film de trouver une citation de Marguerite Duras…

      Si l’histoire de cette fiction est assez simple (la découverte de la passion amoureuse et les tourments de la séparation qui suit, un petit côté mythologique ajouté), le traitement très élégant et intimiste rend le tout assez singulier et nous amène à tout ressentir en même temps que Gerardo.

      La découverte d’un nouveau monde à deux, la fusion, et puis le problème de la réalité qui revient au galop. Jonas révèlera ses faiblesses, découvrira qu’il n’est pas facile de construire une relation, de rester fidèle dans un milieu gay rempli de tentations. Gerardo, lui, essaiera de comprendre et d’avancer avant de réaliser qu’il n’y a peut-être plus d’espoir pour la relation, le beau ciel bleu s’étant brisé à jamais, la confiance et le bonheur insouciant n’étant plus. A la passion succède alors la relation de raison avec Sergio. Le mec bien qui réconforte, réglo, mais qui ne fait pas autant tourner la tête qu’on le voudrait. Devenir adulte, penser à son bien, essayer de ne pas trop se laisser hanter par la frustration d’un amour magnifique dans l’imaginaire mais si douloureux quand il se matérialise…

      Voici une très belle invitation à revivre les vertiges d’un amour de jeunesse, entre candeur et désillusions, avec un vrai regard de cinéaste. A découvrir.

      Gaspard, Pop and Films.com