Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle)

Affiche

Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle)
  • 9/10
  • vo
  • Synopsis:

    Paul a 29 ans. Il est maître-assistant dans une faculté de la périphérie parisienne. Comme Paul s'est retrouvé à enseigner sans l'avoir voulu, il désire quitter ce travail " provisoire " depuis déjà deux ans mais n'y arrive pas. Paul habite avec son cousin Bob et il sort avec la même fille depuis dix ans, Esther. Paul et Esther s'entendent très mal et ça fait bientôt dix ans qu'ils essaient de se séparer. Paul a rencontré une nouvelle fille il y a deux ans, avec qui il a eu une aventure. Mais il se trouve que cette fille est la fiancée de son meilleur ami, Nathan. Paul considère impossible de " prendre " une fille à un autre garçon. C'est là que ses problèmes commencent... Vingt ans avant "Trois souvenirs de ma jeunesse", Desplechin signe un film-culte et donne à Mathieu Amalric et Emmanuelle Devos leurs premiers grands rôles.

    Acteurs:

    • : Paul
    • : Sylvia
    • : Nathan
    • : Esther
    • : Patricia
    • : Valérie
    • : Jean-Jacques
    • : Bob
    • : Le Mérou
    • : Frédéric Rabier
    • : Ivan
    • : Copine d'Esther
    • : Tatie
    • : étudiante Ivan
    • : Chernov
    • : Madame Chernov
    • : L'ami
    • : Accompagnateur spirituel
    • : Pascale

    Dates:

    Date de sortie: 12/06/96

    Equipe du film:

    • : Arnaud Desplechin
    • : Arnaud Desplechin
    • : Emmanuel Bourdieu
    • : Eric Gautier
    • : Jean-Pierre Laforce
    • : Laurent Poirier
    • : Antoine Platteau
    • : François Gédigier
    • : Laurence Briaud
    • : Pascal Caucheteux
    • : Grégoire Sorlat
    • : Jérôme Clément
    • : Why Not Productions
    • : France 2 Cinéma
    • : La Sept Cinéma
    • : Canal Plus
    • : Oury Milshtein
    • : CNC
    • : Procirep

    Informations techniques:

    • Couleur
    • Long metrage
    • Français
    • France
    • 1996
  • Critiques:

    • Cahiers du Cinéma

      Cahiers du Cinéma

      Drôle et dépressif, journal intime et roman d'aventures, cérébral et sexuel, Comment je me suis disputé ("ma vie sexuelle") est un film aux multiples visages, et un coup de force réussi pour imposer une image rigoureuse et impressionnante du jeune cinéma.

      Antoine de Baecque, Cahiers du Cinéma
    • Télérama

      Télérama

      " Film-somme, grand ouvrage romanesque, saga générationnelle qui a achevé de révéler Arnaud Desplechin ; son intitulé étriqué (Comment je me suis disputé...) et narcissique (ma vie sexuelle) annonce l'introspection, le « film de chambre », genre très français s'il en est. Mais Desplechin s'applique à détourner ce genre et à lui donner une tout autre ampleur. Le personnage central, Paul Dédalus, est un héros de notre temps, un jeune homme ordinaire qui gère ses petites fuites devant la vie et ses grandes lâchetés devant les filles avec le seul alibi de l'autodérision. Prétendument architecte de son existence, il se perd dans le labyrinthe qu'il s'est construit et y perd toutes celles qui s'y aventurent.

      Paul, c'est Mathieu Amalric, époustouflant. Les filles ont la part belle. L'obstination du discours masculin vient buter sur leur sensualité incandescente. Ce combat est aussi celui du film : la cérébralité assumée des dialogues s'efface devant le frémissement qui parcourt chacun des plans. Un grand film impudique et dérangé, comme son héros, Paul."

      Vincent Remy, Télérama